blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

La vie réellement réel

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Les vérités d'un monde obscur

Les vérités d'un monde obscur

Blog dans la catégorie :
Littérature

 

Blogs favoris

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

La vie réellement réel

Multiple monde

Le 06/11/2011

 

Multiple monde


J'ai vu le monde comme une mère
Plein de sagesse
Plein de rêves enchantés
Plein de reflets qui s'allument
Et plein de bonté
J'ai vu le monde comme une mère

J'ai vu le monde comme une Terre
Plein de promeneurs le contemplant
Plein d'oiseaux légers
Plein de merveilles silencieuses
Et plein d'arc-en-ciel souriante
J'ai vu le monde comme une Terre

J'ai vu le monde comme une guerre
Plein de morts sou le soleil
Plein de sourires gravés en noir
Plein d'âmes pleurant avec l'agonie
Plein d'enfances oubliées, détruites
Et plein de nuit comme la dernière
J'ai vu le monde comme la dernière

J'ai vu le monde comme une sœur
Plein de qualité plein d'aurores signent de Paix
Plein d'espoir comme la lune qui nous sourit
Plein de bons cœurs
Et plein de groupes mixte preuve d'amitié

J'ai vu le monde comme un frère
Pleins de jasmins couvrant le monde
Pleins de regards vernis de joie
Peins de poètes charmés
Et plein de rires brodés de tristesses
J'ai vu le monde comme un frère

 

Ecrivons

Le 06/11/2011

Ecouter  

 

Ecrivons
Ecrivons cette vie qu'on nous montre
De ces hommes obscurs
De cette souffrance qu'on nous montre
De ces guerres qui nous saignent

Ecrivons ces histoires qu'on nous fait entendre
De cette terre plein de balafrées
De nos sanglots
De nos paysages enflammés

Ecrivons cet amour qu'on nous donne
De ces enfants aux yeux de lumières
De ces femmes aux symboles de l'espoir
De ces pays qui ne sourient plus aux éclats

Ecrivons
En oubliant pas au delà de l'horizon.

 

sans mensonge

Le 27/10/2011

Sans mensonge

 

(Refrain)

 

Sans mensonge, on ne choisie pas sa vie

Sans mensonge

Tu es jolie (dans mes yeux) x2

Tu fais parti (de ma vie) x2

(Que tu le veuilles ou non) x5

Je pense à ma nature imparfaite

Qui me donne des frissons.

 

Pour quelles raisons, l’amour ne m’aime pas

Mon cœur ne fleuri pas, les cieux pleure à chaque fois

Je ne suis pas celui qui ravira son cœur

Quels raisons, elle est toujours ç mes heures

Main dans la main, on cherche le temps des printemps

Main dans la main, elle me dis je t’aimes

Comme un grand enfant

 

(Refrain)

 

Sans mensonge, on ne choisie pas sa vie

Sans mensonge

Tu es jolie (dans mes yeux) x2

Tu fais parti (de ma vie) x2

(Que tu le veuilles ou non) x5

Je pense à ma nature imparfaite

Qui me donne des frissons.

 

Je n’ai pas choisie d’être pris dans l’abîme de l’amour

Encore moins je n’u crois pas au parfum de l’amour

Mais pour quelles raisons, son visage demeure en moi

Mes rêves étoilés pour elle, elle sourit juste pour moi

On se demande pour quels raisons, on se coucoutte à chaque instant

Et pour quels raisons, je lui dis je t’aimes

Comme un grand enfant 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moi

Le 20/10/2011

Moi
Mes vers sont l'honneur de mes pensés
Mes pensés tirés de ma mémoire d'homme optimiste
De mes doigts enchainés à mon crayon armée
 Armée pour défendre ces hommes toujours triste 
Longuement vêtu d'un courage contre l'homme
De mes mots irréellement ardents, je forge le bon temps

Je forge une armée de vers ; haïssant ces hommes
Ces hommes qui font du mal, qui tuent des innocents

Ainsi je rêve ainsi, comme un puits sans font
Victorieux, je l'espère ; en mon esprit j'emprisonne le mal
Pour nourrir ma conscience sans penser au mal
Rompre avec cette langueur qui me suit toujours

Ainsi je vis ainsi, comme un puits sans font
Victorieux je l'espère ; en mon esprit j'emprisonne le mal
Près de la vérité je cherche toujours le grâle
Pour pouvoir semer un jour le grand amour

Mes vers sont l'honneur de mes pensé

 

A maman

Le 20/10/2011

A ma maman qui m'a porté pendant neuf mois
A ma maman aux chants qui bercent mes nuits
A ma maman dont ses mots de mère réconforte ma vie
A ma maman qui me parle avec sa gracieuse et aimante voix

A ma maman qui m'a porté pendant neuf mois
A ma maman, jolie dotée d'une beauté divine
A ma maman dont son cœur est fleurie de capucine
A ma maman qui me serre jovialement dans ses bras

-Je veux tout simplement lui dire –JE T'AIME à l'éternel

À ma maman qui se tourmente de mes profonds problèmes
A ma maman aux cheveux soyeux vernie d'une immense audace
A ma maman que je dédis ces mots sincère, ce poème
A ma maman aux idées nourricières, dont je ne me lasse

A Ma maman qui se tourmente de mes profonds problèmes
A ma maman aux rires parfumés, argument de son amour
A ma maman qui m'enseigne comment l'amour, on la sème
A ma maman que j'adore et que j'honore nuit et jour

-Je veux tout simplement lui dire – JE T'AIME à l'éternel

A ma maman qui me soigne quand je suis malade
A ma maman naît d'une sagesse que le monde désire
A ma maman dont son image reste la félicité de mes souvenirs
A ma maman aux grands pleurs causés par ce monde misérable

A ma maman qui m'a toujours damné du cruel destin
A ma maman au bon cœur, jumelle de celui d'un ange
A ma maman à l'âme frêle comme une mésange
A ma maman qui veut toujours illuminer mon chemin

-Je veux tout simplement lui dire – MERCI de m'avoir tout donné

  A ma maman qui m'a toujours éloigner du cruel destin
A ma maman aux regards colorés comme l'arc-en-ciel
A ma maman dont tout mon corps lui souhaite les merveilles
A ma maman aux multiples caresses douillées, aux multiples soins

A ma maman qui a cause de moi, à souffert pendant neuf mois
A ma maman que je respecte et que j'idolâtre encor
A ma maman que j'aime avec fierté, avec gloire, avec joie
A ma maman que j'aime avec amour, jamais avec le remord

- je veux tout simplement lui dire MERCI de m'avoir tout donné

A ma chère maman
-Je veux tout simplement lui dire, - MERCI de m'avoir tout donné
-Je veux tout simplement lui dire, - JE T'AIME à l'éternel